Démarches, labels pour les gîtes…

Vous disposez d’une belle maison, d’une ferme ou d’un chalet que vous utilisez rarement ou pas du
tout. L’idée d’en faire un gîte vous tente ? Alors vous avez une grande opportunité d’augmenter vos
sources de revenus, car ce genre de logement est de plus en plus recherché, surtout dans les zones
touristiques. Cependant, vous devez mener certaines démarches et prendre des mesures de
prudence avant de vous lancer dans l’aventure. En suivant ces quelques explications, vous allez vous
conformer à toutes les exigences requises et prendre les meilleures décisions.

Les démarches nécessaires avant d’ouvrir un gîte

Le gite est un logement meublé qui comporte tous les éléments pouvant assurer un cadre de vie
idéal : chambres, cuisine, sanitaires ou des espaces pouvant assurer aux occupants un meilleur
confort. Concernant sa capacité d’accueil, elle varie de 2 à 14 personnes et est souvent déterminée
par l’envergure du bâtiment. Vous remarquez donc que l’ouverture d’un gîte nécessite le respect du
mode de vie des futurs occupants. C’est aussi un projet économique qui doit être réalisé selon les
dispositifs en vigueur. C’est pourquoi vous êtes appelé à identifier les besoins d’hébergement dans
votre commune avant de vous lancer.

Vous pouvez par exemple faire une enquête auprès d’un comité départemental du tourisme pour
savoir si l’offre et la demande locatives sont importantes. Vous pouvez même vous renseigner sur le
profil des clients pour pouvoir adapter votre gîte à leurs besoins. Vous trouverez généralement ces
informations dans les sites et les blogs qui parlent du tourisme. Les agents immobiliers sont aussi des
sources fiables pour mieux connaître le comportement de la clientèle.

Comment obtenir un label Gite ?

Pour les services d’hébergement, la clientèle cherche toujours la qualité d’accueil et le meilleur
confort pour faire un choix. Elle veut accéder à des logements originaux qui remplissent tous les
critères pouvant assurer aux occupants un cadre de vie optimal. C’est pourquoi il est essentiel
d’obtenir le label Gite qui sera accrédité par un organisme légal. Des organismes comme Gites France
proposent des solutions personnalisées aux personnes qui veulent se lancer dans ce genre d’activité.
Les experts se rendront sur place pour visiter le logement et s’assurer qu’il remplit les conditions
nécessaires.

L’avantage du label Gite est qu’il vous permet d’optimiser vos chances de location. Vous pouvez
même demander un classement en « étoiles » pour gagner plus de crédibilité aux yeux des potentiels
clients. En plus, c’est une façon de se démarquer des autres hébergements qui ne sont reconnus par
aucune instance ou organisme. Non seulement vous allez gagner la confiance de la clientèle, mais
aussi vous allez avoir une meilleure visibilité. Il est aussi recommandé de souscrire une assurance
location saisonnière pour protéger votre bien. Ce contrat vous permettra d’avoir une bonne prise en
charge en cas de sinistres ou de dommages matériels.